L’armée électronique, la nouvelle recrue du régime algérien.

Plusieurs pages facebook appelant le peuple algérien à se révolter ce 17 septembre contre le régime de Bouteflika ont apparu depuis la chute du dictateur libyen Maamar El Ghadafi, c’était clair que ces pages « en général rédigé en langue arabe » étaient lancés par des internautes libyens pour dénoncer « selon leur point de vue » la complicité du gouvernement algérien avec le régime criminel libyen. En parallèle, d’autres pages pro-régime algérien ont apparu sur le net, ces pages qui regroupent les mêmes fans et transmis les mêmes messages pro Bouteflika (tels que ; l’Algérie n’est pas la Lybie, La Tunisie, ou l’Egypte, les révolutionnaires sont des traitres, Ne touche pas à mon bled « l’Algérie », la  révolution va encourager le chaos et le terrorisme, ….) n’étaient qu’un début d’une salle guerre électronique.

Les fans de ces pages « en général des adolescents (entre 13 et 18 ans), clairement manipulés » ont ciblé, attaqué et piraté plusieurs pages et comptes facebook des internautes opposants au gouvernement algérien, parmi lesquels on cite la page « Boutef dégage, ouyahia dégage, généraux dégagez » qui regroupe plus de 4500 fans, ces hacker « surnommé Team Hourrass El Jazair (les protecteurs de l’Algérie) »  ont inondé la page, une fois sous leurs control par des publications et commentaires pro-régime et même pro Ghadafi accompagnés d’insulte et de menace avec une vulgarité choquante.

« Celui qui veut faire la révolution, il le fera chez sa sœur, on n’a pas besoin des violences, celui qui va sortir le 17 septembre on va le faire enculer », voila un exemple des citations publié par le nouveau admin de cette page. « Eux, ils vont sortir pour faire la révolution, et nous, nous allons sortir pour les faire enculer », ce n’est qu’un exemple des commentaires d’un très respectueux patriote algérien, « aka ; Pchichi MkaLchinah ».

Une autre capture d’écran montre la réponse du hacker à un commentaire hostile au pouvoir « Mohamed, dommage que tu porte ce nom, c’est clair que tu es un homosexuel en relation sexuelle avec des juifs ».

Une autre capture d’écran montre la réponse du hacker à un commentaire hostile au pouvoir « Mohamed, dommage que tu porte ce nom, c’est clair que tu es un homosexuel en relation sexuelle avec des juifs ».

Au moment ou la réception de la chaine de télévision Aljazeera était brouillé, sa page facebook a fait l’objet elle aussi d’une violente attaque informatique, ces « cyber baltaguis » ont essayé de submerger la page par le maximum de publications et commentaires pro Bouteflika et hostiles aux gouvernements Qatarienne, les pays arabes touchés par le mouvement des révolutions tels que la Lybie et l’Egypte, et l’opposition algérienne, (plus de 400 commentaires par minute) afin de bloquer cette page qui regroupe plus d’un million et demi million de fans.

« L’administration de la page facebook de la chaine Aljazeera informe ses généreux amis que la page subit des attaques …… en publiant des milliers de commentaires aléatoires, vulgaires et hostiles…… »

« L’administration de la page facebook de la chaine Aljazeera informe ses généreux amis que la page subit des attaques …… en publiant des milliers de commentaires aléatoires, vulgaires et hostiles…… »

Cette capture montre le message suivant « Avertissement au peuple algérien, voila le scénario de la chaine Aljazeera pour déstabiliser l’Algérie, des cellules terroristes vont ouvrir le feu sur les manifestants pour faire croire à l’opinion local et international que c’était un acte du gouvernement algérien, et pour s’assurer que le pays ne sombre pas dans chaos, éviter mes frères et sœurs de participer dans ces manifestations… ». Ce message a été capturé du mur de la page d’Aljazeera.

Cette capture montre le message de désinformation suivant « Avertissement au peuple algérien, voila le scénario de la chaine Aljazeera pour déstabiliser l’Algérie, des cellules terroristes vont ouvrir le feu sur les manifestants pour faire croire à l’opinion local et international que c’était un acte du gouvernement algérien, et pour s’assurer que le pays ne sombre pas dans chaos, éviter mes frères et sœurs de participer dans ces manifestations… ». Ce message a été capturé du mur de la page d’Aljazeera.

Quelques heures après le lancement de l’attaque, la page principale de la chaine Aljazeera, est devenue inaccessible (uniquement en Algérie), «  la page est toujours inaccessible, par contre elle est accessible en France et dans tous les autres pays du monde, information confirmée par plusieurs internautes », d’autres faux pages surnommé « Aljazeera » ont apparu sur le net pour donner l’impression aux internautes algériens que la page d’Aljazeera était piraté.

« Une capture d’écran d’une des faux pages créés par ces groupes pro régime algérien »

« Une capture d’écran d’une des faux pages créés par ces groupes pro régime algérien »

A la recherche d’un écho médiatique, ces mêmes groupes ont créé une page sous le nom de « Anonymous Algérie (Algeria) », les admins de cette page avaient un seul but (utiliser le nom anonymous pour regrouper le maximum d’internautes algériens « en général ceux qui supportent les actions d’anonymous » afin d’attaquer le site d’aljazeera en premier lieu, France 24, alarabiya et toutes autres médias qui ne partagent pas leurs soutient au régime algérien par la suite),  une attaque par déni de service distribué « DDoS » (en utilisant le programme LOIC) était prévu pour le 6 Septembre contre le site web d’Aljzeera.

« Cette publication capturé de la page du groupe (armé électronique algérien, un groupe d’hacker loyal au gouvernement algérien), montre que ce groupe a voulu utilisé le nom d’anonymous pour regrouper le maximum d’hackers algériens afin de réussir leurs frappe,  l’attaque a échoué, le site était opérationnel durant toutes la nuit du 6 au 7 septembre ».

« Cette publication capturé de la page du groupe (armé électronique algérien, un groupe d’hacker loyal au gouvernement algérien), montre que ce groupe a voulu utilisé le nom d’anonymous pour regrouper le maximum d’hackers algériens afin de réussir leur frappe, l’attaque a échoué, le site était opérationnel durant toute la nuit du 6 au 7 septembre ».

Des anons liés à l’#Op Algeria ont essayé d’expliquer à ces faux anons qu’anonymous ne tolère pas une attaque contre les médias et la liberté d’expression, qu’anonymous a toujours soutenu les peuples dans leurs combats contre la censure et l’oppression, et qu’anonymous ne soutient pas les gouvernements, mais toutes leurs publications et commentaires ont été supprimés.


05ALGIERS2114 : Reporters sans frontières déclenchent l’alarme sur la détérioration de l’état de santé de Benchicou.

Cet enregistrement n’est qu’une partie du câble original, le texte complet du câble original n’est pas disponible.

Le câble diplomatique 05ALGIERS2114, créé le 16 Octobre 2005 et publié par Wikileaks le 30 Aout 2011, nous présente plusieurs témoignages sur l’état de santé détérioré du journaliste et écrivain algérien Mohamed Benchicou, les témoignages ont montré aussi que les conditions d’emprisonnement ont accéléré l’aggravation de son état durant l’année 2005 (…..Benchicou n’a pas eu la permission de suivre un traitement médical nécessaire……).

Le câble original en anglais est accessible ici.

Numéro d’identification

Créé le Publié le Classification Origine
05ALGIERS2114 2005-10-16 08:37 2011-08-30 01:44 UNCLASSIFIED//FOR OFFICIAL USE ONLY

Embassy Algiers

  1. UNCLAS ALGIERS 002114
  2. SIPDIS
  3. SENSIBLE
  4. E.O. 12958: N/A
  5. TAGS: PGOV PHUM KDEM KMPI AG
  6. OBJET : Reporters sans frontières déclenchent l’alarme sur la détérioration de l’état de santé de Benchicou
  7. REF: ALGER 1958 (NOTAL)

La lettre U en début des chapitres annonce des commentaires non classifiés (Unclassified). Les lettres SBU en début des chapitres annoncent des commentaires sensibles mais non classifiés (Sensitive but Unclassified).

Biographie de Mohamed Benchicou :

Mohamed Benchicou est l’aîné d’une famille de sept enfants (né en 1952 à Miliana, Wilaya d’Ain Defla –L’ouest Algérien-). Il est marié et père de trois enfants, deux filles et un garçon.

En 1989, il est l’un des fondateurs du Mouvement des journalistes algériens (MJA) un mouvement né durant l’ouverture du champ médiatique. Il dirige alors l’équipe qui relance Alger Républicain, interdit de parution en 1965. Benchicou quitte Alger Républicain en 1991, pour fonder le quotidien Le Matin, principal quotidien d’opposition au Président en Algérie.

En février 2004, Benchicou publie en Algérie et en France une biographie, un livre critique sur le président algérien Abdelaziz Bouteflika, Bouteflika : une imposture algérienne.

En juin 2004, Benchicou est incarcéré pour une peine de deux ans sur plainte du ministère des Finances pour « infraction régissant le contrôle des changes et les mouvements des capitaux », après avoir été interpellé en août 2003 à l’aéroport d’Alger en possession de « bons de caisse ». Benchicou est libéré le 14 juin 2006 de la prison d’El Harrach à Alger. Pendant son incarcération, les journalistes du monde entier se mobilisent pour demander sa libération, car son emprisonnement est considéré comme une tentative de le faire taire. Le 29 mars 2006, il obtient le prix PEN qui rend hommage aux journalistes emprisonnés pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression. Pendant son incarcération, le quotidien Le Matin est fermé (source : Wikipédia).

Mohamed Benchicou

Mohamed Benchicou

¶1. Des parties de ce câble sont sensibles mais non classifiées.

Les conditions d’emprisonnement ont aggravé l’état de santé de Benchicou.

Repoters sans frontières

Repoters sans frontières

¶2.  (U) L’état de santé de Mohamed Benchicou, le rédacteur en chef du quotidien francophone Le Matin – fut suspendu en 2004 pour non-paiement de dettes -, qui a été condamné à deux ans d’emprisonnement le 14 Juin 2004 pour avoir transférer illégalement des bons de caisse vers la France, s’est empiré considérablement au cours du dernier mois, selon des sources diverses, notamment Reporters Sans Frontières.

Ayant longtemps souffert d’arthrose sur le côté droit, une permission pour un traitement médical nécessaire a été refusé à Benchicou ce début d’année, en conséquence, son état s’est considérablement aggravé, selon Saad Lounes, un journaliste qui a rendu visite à Benchicou en prison le 10 Octobre.

Arthrose :

Affection articulaire, d’origine mécanique et non inflammatoire, caractérisée par des lésions dégénératives des articulations, associées à une atteinte du tissu osseux sous-jacent. Les localisations les plus fréquentes de l’arthrose sont le genou, la main, le pied, la hanche, le cou et la colonne vertébrale lombaire……… (Source : Larousse médical).

¶3.  (U) Benchicou, selon ses médecins (comme communiquées par ses avocats), nécessite une intervention chirurgicale pour soulager la pression sur un nerf coincé entre deux vertèbres. Reporters sans frontières ont publié une déclaration le 14 Octobre appelant à un examen médical pour Benchicou par une ONG « organisation non gouvernemental » indépendante et demandant au Comité international de la Croix-Rouge d’intervenir en son nom.

Commentaire.

¶4.  (SBU) Selon les avocats de Benchicou, qui ont parlé avec nous le 15 octobre, Benchicou est entrain d’apprendre à utiliser sa main gauche pour tous ses besoins, Il a été incapable de tenir un stylo pendant des mois, et l’ouverture d’un couvercle avec sa main droite lui cause des douleurs intenses. Ses avocats nous ont confié que Benchicou ne veut pas d’une grâce présidentielle dans le cadre de la loi sur la réconciliation nationale adopté lors du récent référendum, parce qu’il n’est pas un terroriste. Ses avocats ont également confirmé que l’état de santé de Benchicou s’est considérablement aggravé depuis le début du moi de Septembre. Bien que Benchicou soit incarcéré pour violations des lois de transfert des changes, lui (Benchicou) et la communauté journalistique confirment que le maintient de ces accusations n’est qu’une couverture pour mettre fin à sa campagne de propagande contre le président Abdelaziz Bouteflika.

SIEVERS


comment accéder aux câbles wikileaks non censurés

Les câbles ont été publiés en intégralité par wikileaks après la révélation du mot de passe par un journaliste du quotidien anglophone, the guardian qui était partenaire de la publication des câbles. Les journaux partenaires (The New York Times, Le monde, The guardian, der spiegel et el Pais) expurgeaient les câbles des informations sensibles notamment les noms des informateurs pour des raisons de sécurité.

Néanmoins, nous avions constaté que le filtrage des câbles pouvait tourner à la censure. Certains câbles étaient charcutés et pas forcément pour des raisons de sécurité (voir l’article sur le trouble jeu du journal Le monde). Le câble de l’ambassade de Paris sur les manœuvres du gouvernement français à Madagascar (voir 09PARIS848) a été complètement charcuté. Sur onze paragraphes, il en manquait neuf.

Mais comment accéder aux câbles non censurés?

  • Première solution, vous pouvez vous connecter sur le site de wikileaks ou un de ses nombreux miroirs. Tous les câbles qui n’étaient pas encore rendus publics ont été publiés sans aucune censure. Néanmoins, les câbles publiés n’ont pas été modifiés, en conséquence, la version non censurée des ces câbles n’est pas accessible sur le site de wikileaks.
  • L’autre solution consiste à télécharger l’intégralité des câbles disponible sur cryptome que vous pouvez télécharger ici. Vous téléchargez une archive en format 7zip. Une fois décompressé, vous obtenez un fichier classeur csv que vous pouvez lire avec n’importe quel tableur ou lecteur de texte. Or il y a un problème, une fois décompressé le fichier pèse 1,5 Go et sa lecture fait buguer les logiciels.

Extraire un câble wikileaks sans ouvrir 1,5 Go de données

Heureusement, on peut arriver à lire un câble sans ouvrir le fichier cable.csv avec ses 1,5 Go. Sur le blog Samys Note, son auteur a mis en ligne un fichier, sous le nom de cable finder, qui permet d’extraire le ou les câbles qui nous intéressent (lire l’article en Anglais, Extracting information from the Wikileaks cables.csv file). Vous pouvez télécharger « le fichier en .jar (Java Archives) ici.

  • Il est inutile de décompresser le fichier .jar, au contraire, le moteur de recherche ne marcherait pas.Il faut que cables.csv et cableFinder.jar soient dans le même dossier.
  • Sur linux (et mac apparemment), ouvrez un terminal et taper les lignes suivantes:

cd chemin/à/votre/dossier

java -jar cableFinder.jar cables.csv "Votre recherche" \\n\"\\n

cablefinder.jar prend en compte trois arguments :

  1. le fichier cables.csv qui contient l’intégralité des 250 000 câbles non censurés,
  2. l’objet de votre recherche « Votre recherche ». Prenons un exemple, nous voulons un câble précis, ici, celui cité au début de l’article, le câble 09PARIS848. Je vais donc taper dans mon terminal java -jar cableFinder.jar cables.csv "09PARIS848" \\n\"\\n. Les résultats vont apparaître dans le même dossier:
    cable finder: recherche "09PARIS848"
    recherche du câble « 09PARIS848″ avec cable finder. Chaque câble extrait apparait sous la forme « match000.. » . Ici, nous avons recherché un câble précis et c’est pourquoi nous n’avons qu’un seul résultat. Pour trouver tous les câbles d’une ambassade, vous devez entrer l’argument de recherche « "FM AMEMBASSY CAPITALE DU PAYS CONCERNÉ". Pour obtenir tous les câbles de l’ambassade de Paris, il suffit d’écrire « FM AMEMBASSY PARIS ».
  3. Le troisième argument délimite les câbles. Pour windows, il faut écrire \n\”\n. Un commentaire du blog de Samy recommande de taper: «  java -Xmx512m -jar cableFinder.jar c.csv FM AMEMBASSY CAPITALE DU PAYS CONCERNÉ” \n\”\n  » .

Au final, je peux obtenir une version non censurée du câble recherché en début d’article que vous pouvez lire sur pastebin.


Wikileaks a été ciblé par une cyber-attaque après la publication de 134 000 nouveaux câbles diplomatiques.

Wikileaks a annoncé ce mardi 30 aout dans un message diffusé sur twitter et facebook que le site www.wikileaks.org a fait l’objet d’une attaque informatique, « WikiLeaks.org fait l’objet en ce moment d’une cyber attaque » a indiqué le message accompagné des liens des sites miroirs de wikileaks hébergés sur d’autres serveurs, le site était hors service pendant plusieurs heures.

Message de wikileaks -WikiLeaks.org fait l'objet en ce moment d'une cyberattaque-

Message de wikileaks -WikiLeaks.org fait l'objet en ce moment d'une cyberattaque-

Les sites miroirs de wikileaks :  www.wikileaks.fi www.wikileaks.nl www.wikileaks.de www.wikileaks.eu www.wikileaks.at www.wikileaks.pl www.wikileaks.is www.wikileaks.no www.wikileaks.ca www.wikileaks.lu

Cette nouvelle attaque par déni de service distribué « DDoS » intervient quelques jours après la publication d’une nouvelle série de près de 134 000 câbles diplomatiques « Ces câbles figurent parmi les 250.000 messages de la diplomatie américaine que Wikileaks détiendrait ».

Quelques heures avant l’attaque, Washington a largement critiqué cette nouvelle vague de divulgation des dépêches diplomatiques confidentielles, le département d’État américain a accusé Wikileaks de mettre en danger des vies et de menacer la sécurité nationale en publiant des câbles dont certains citent les noms des sources.

Victoria Nuland -Le porte parole du département d'état américain

Victoria Nuland -Le porte parole du département d'état américain

« En plus de mettre en cause nos efforts diplomatiques, cela met en danger la sécurité des personnes, menace notre sécurité nationale et sape nos efforts pour travailler avec des pays à résoudre des problèmes communs », déclaration de Victoria Nuland, la porte-parole du département d’Etat (source : AFP).

De son coté, le site Wikileaks, créé par l’Australien Julian Assange, a démenti avoir dévoilé l’identité des sources parmi les 134 000 câbles récemment publiés.


#antisec et #Anonops dénaturent-t-il anonymous?

Antisec, la joint-venture Anonymous-Lulzsec, a été annoncée en grandes pompes il y a quelques mois, appelant à la fuite massive d’informations. Plus précisément, on devrait parler de coopération entre lulzsec et anonops, car antisec est loin de représenter tous les anons. Quel bilan peut-on tirer de ce mouvement?

Plusieurs leaks ont fait sensation. Des hackers d’antisec s’introduisent dans de puissantes organisations comme l’OTAN ou Monsanto grâce à des méthodes de piratages classiques et très connues comme les injections SQL à propos desquelles on peut trouver une multitude de tutoriels sur le net. La plupart des temps, les informations fuitées sont des comptes avec adresse email et mot de passe. Un parfait exemple de piratage antisec est la récente intrusion dans une base de données d’allianceforbiz.com, une entreprise qui organise des évènements consacrés aux affaires. ThEhAcKeR12, l’auteur du piratage, a publié sur pastebin une centaine de login avec mot de passe sur pastebin (le site préféré des hackers d’antisec pour exposer leur butin). Le pastebin renvoie vers un autre lien où l’on peut télécharger 20 000 coordonnées de compte. La question que l’on peut se poser est « à quoi ça rime? »

Quel bilan pour Antisec?

Y-a-t-il besoin de pirater le siteweb d’une société pour savoir que lobbyistes, militaires et fonctionnaires du gouvernement se fréquentent dans des réunions d’affaires? Quelle exploitation documentaire peut-on faire de ces données?

Les données exposées n’apportent rien de réellement intéressant. L’auteur du piratage met juste en avant son forfait. Le fait de fuiter des informations devient plus important que l’information en elle même, ce qui est dérangeant. Quand Anonymous a piraté HBGary, c’était par légitime défense car HBGary voulait nuire à Anonymous et à wikileaks. De plus, le projet anonleaks a permis de mettre en valeur le contenu des documents d’HBGary et de montrer les manoeuvres malveillantes et illégales qu’HBGary (société sous-traitante du FBI) était prête à employer pour faire taire wikileaks et Anonymous (piratage, menacer les individus impliqués etc…).

Antisec a privilégié la prise d’information en quantité au détriment de la qualité

Quand Julian Assange a créé wikileaks, il s’est basé sur l’information donnée par des indicateurs qui dénonçaient le fonctionnement de leur organisation et il l’a fait avec une volonté de créer un espace de débat autour des fuites. Un forum a été créé et les fuites ont été publiées progressivement et sont répertoriées sur le site de wikileaks. L’information n’est pas livrée en masse dans un fichier compressé avec lequel on doit se débrouiller tout seul pour déceler une once d’information pertinente.

Tout n’est pas négatif dans Antisec. Le faux article annonçant la mort de Rupert Murdoch sur le site du Sun après les scandales des écoutes de News of the World (NoW) était un coup de génie. Pour reprendre un tweet d’Anonops report, Antisec a produit des résultats mais à quel prix?

"Quand nous attaquons tout le monde, nous devenons des réactionnistes plutôt que des activistes. Nous reconnaissons qu'#Antisec a produit des résultats, mais à quel prix?

Il suffit de regarder le fil #Antisec de twitter pour voir que ce mouvement s’éloigne d’Anonymous et qu’on a juste affaire à des hackers qui exposent leur prise de guerre. Antisec devient un vernis politique pour des pirates informatiques qui cherchent à attirer l’attention et à rendre leurs actes plus acceptables aux yeux de l’opinion. Plus grave, cela renforce l’idée préconçue qu’Anonymous est un groupe de hackers.

Or Anonymous n’est pas un groupe de hackers. Anonymous est une bannière de liberté à laquelle chacun peut se rattacher. Anonymous ne se limite pas à des attaques DDOS et encore moins à des intrusions qui sont très souvent loin d’être conformes à l’esprit d’Anonymous.

Malheureusement, cette dérive déteint sur Anonops, le plus grand réseau consacré à Anonymous. Alors qu’Anonymous est un mouvement sans leader, une hiérarchie semble s’être créée sur Anonops. Certains membres qui sont admins ou qui disposent de comptes influents sur twitter, youtube ou facebook arrivent à imposer leur agenda et décident quelles opérations sont d’Anonymous ou non. L’opfacebook a été rejetée et considérée comme un fake alors qu’elle a suscité l’attention et l’adhésion de milliers de personnes prêtes à participer.

Cette hiérarchie a aussi une vision très américanocentrée, oublié les opérations en soutien aux révolutions arabes, il n’y a que de yeux pour l’Amérique du Nord avec l’opBart. Même l’opération greenrights se focalise sur les manifestations à Washington DC contre les sables bitumineux.

La répression a contribué à radicaliser Anonymous

Néanmoins, l’opgreenrights a été très affectée par les multiples arrestations qui ont suivi les vastes campagnes de répression notamment en Italie et en Espagne. Les anons italiens ont été les piliers de l’operation greenrights. Les arrestations ont accéléré le turn over des effectifs et ont aussi créé un phénomène d’antisélection. Les anons moins expérimentés en sécurité informatique et plus modérés ont pris peur et sont partis. Seuls sont restés les individus les plus radicaux et les plus au points sur la sécurité informatique qui sont souvent les plus doués en piratage. Les vastes campagnes d’arrestation ont contribué à la radicalisation des opérations d’Anonymous, devrait-on dire plutôt « menées sur Anonops », et à l’essor d’Antisec. Ce n’est pas un hasard si Antisec émerge au moment où la répression est la plus forte.

Quelles solutions privilégier?

Comme l’on montré les récentes attaques DDOS contre l’irc d’Anonops, il faut privilégier d’autres moyens de communication comme I2p  choisi par la communauté francophone. Néanmoins, cette solution exclue beaucoup de débutants en informatique car l’installation d’i2p même si elle n’est pas difficile prends du temps quand on débute.

On peut aussi s’inspirer des Anons sud-américains. Ils ont créé des groupes facebook par pays qui sont très actifs et utilisent beaucoup les réseaux sociaux en général, ce qui leur permet de faire le buzz facilement quand ils font une op. Les différents groupes coopèrent beaucoup entre eux. De plus, ils se focalisent vraiment sur des problèmes liés aux droits de l’Homme et à la liberté d’internet, souvent menacés sur leur continent. Ce mode d’action en cellules disparates est plus décentralisé et beaucoup moins hiérarchique.

Anonops n’a pas toujours fonctionné comme il le fait aujourd’hui. Lors de la révolution tunisienne, en janvier, chacun pouvait venir et proposer ses idées. C’est par ce procédé qu’Anonops a pu suivre et accompagné toutes les révolutions et qu’Anonymous a pu soutenir les opprimés du monde entier. C’est avec joie que je me remémore les débuts de l’opAlgeria, où j’ai participé au lancement, àl’operation egypt ou encore Bahrain. J’ai croisé des gens formidables avec qui j’ai eu des échanges très constructifs. Mais malheureusement Anonops n’a pas pu résiter à l’égo de certains.


#FreeMercedes : l’étudiante qui incarne le combat des anons poursuivis en justice

Mercedes Haefer, "la face terrifiante d'Anonymous" titrait ironiquement le magazine the smoking gun.

Mercedes Haefer a 20 ans et étudie le journalisme à l’université de Las Vegas dans l’Etat du Nevada aux Etats-Unis. Elle est aujourd’hui poursuivie pour sa participation aux attaques DDOS contre paypal en soutien à wikileaks en décembre 2010. Sous la pression du gouvernement américain, paypal (un service de paiement en ligne) avait arrêté les dons de wikileaks et de geler les versements en raison de la publication de documents confidentiels américains par Wikileaks. En signe de protestation, Anonymous a lancé une attaque par déni de service distribuée (DDOS) qui consiste à mettre hors ligne un site en envoyant massivement des requêtes. Plus récemment, Anonymous a appelé à boycotter paypal.

Mercedes Haefer fait parti des 14 anons arrêtés le 13 juillet par le FBI. Mercedes Renee Haefer et les 14 personnes, inculpées à San Jose, ont toutes été accusées de complot visant à causer des dommages intentionnellement à un ordinateur protégé. L’accusation de complot comporte un maximum de cinq ans de prison et une amende de 250 000 dollars, tandis que la charge de dommages intentionnels entraîne une peine maximale de 10 ans de prison et une amende de 250 000 dollars, a indiqué le FBI dans sa déclaration. Aux Etats-Unis, les peines se cumulent, Mercedes risque donc 15 ans de prison et 500 000 dollars d’amende soit plus qu’une personne accusée d’agression physique grave. Rappelons qu’une attaque DDOS ne se caractérise par aucun préjudice humain et le préjudice matériel reste très faible, un serveur peut être endommagé mais la plupart du temps, il suffit de redémarrer la machine pour que le site soit à nouveau en ligne. Les attaques DDOS sont un moyen de protestation pacifique.

Mercedes Haefer a été relachée après l’audience devant le juge, profitant ainsi de sa liberté pour organiser sa défense. Le système judiciaire américain est accusatoire et donc c’est à l’accusé de prouver son innocence face à l’accusation qui avance des preuves de sa culpabilité. Malheureusement, Haefer n’a pas les moyens de DSK pour se payer les meilleurs avocats. La jeune étudiante qui travaille aussi comme caissière pour payer ses études (les frais d’inscription aux Etats-Unis s’élèvent entre 15000 et 40 000 dollars par an pour la plupart des universités américaines) peine à payer les frais d’avocat.

En accord avec son équipe de défense juridique, elle a créé son propre fonds pour recueillir de dons, le « Mercedes Haefer legal fund« . Sur le site freemercedes.org, vous pouvez faire un don pour soutenir la défense juridique de la jeune étudiante.

C’est pourquoi Anonymous lance une campagne de soutien à Mercedes (vidéo en Français ici).

Anonymous n’oublie aucun des anons emprisonnés pour des motifs politiques et appelle à leur libération immédiate et sans condition.

Nous sommes Anonymous

Nous sommes légion

Nous n’oublions pas

Nous ne pardonnons pas

Redoutez-nous !


L’Opération Paperstorm est de retour.

Après une première édition daté du18 décembre 2010, Anonymous a annoncé le retour de l’Opération Paperstorm.

 

Anonymous appel tous les anons à travers le monde  à imprimer des tracts et des posters, et de les distribuer dans leurs villes tous les weekends durant le mois d’août à partir de ce samedi 13 août, le but de cette opération est d’expliquer aux citoyens du monde c’est quoi le concept d’anonymous, de les encourager à s’opposer aux gouvernements corrompus et de les inviter à rejoindre anonymous.

Le message d’anonymous :

Chers citoyens du monde,

Ce mois-ci Anonymous présente le retour de l’opération Paperstorm.

Nous vous encourageons à imprimer des tracts, des posters, et à les répandre dans votre ville.

Faites le tous les weekends durant le mois d’août et ce samedi 13 août,

Imprimez, partagez, distribuez, et soyez libre.

Vous êtes Anonymous

Vous êtes Légion.

Vous ne pouvez pas pardonner.

Vous ne pouvez pas oublier.

Un des posters d'Op paperstorm
Un des posters d’#Op paperstorm

Pour télécharger tous les posters et tracts, vous pouvez consulter le pad ici.


#opgreenrights: projet tarmaggedon

Le projet tarmaggedon va être lancé le 20 août par Anonymous dans le cadre de l’opération green rights. Fidèle à l’esprit de l’opération qui veut défendre les droits écologiques des individus face aux grandes entreprises en particulier, le projet tarmaggedon dénonce les dégats environnementaux de l’exploitation du sable bitumineux. Petit extrait de wikipédia pour expliquer ce que sont les sables bitumineux et la conséquence de l’extraction:

Un sable bitumineux (ou bitumeux) est un mélange de bitume brut, qui est une forme semi-solide de pétrole brut, de sable, d’argile minérale et d’eau. En d’autres mots, c’est un sable enrobé d’une couche d’eau sur laquelle se dépose la pellicule de bitume. Plus la pellicule de bitume est épaisse, meilleurs sont les sables bitumineux en termes de quantité de pétrole extractible. Après extraction et transformation des sables bitumineux, on obtient le bitume, qui est un mélange d’hydrocarbures sous forme solide, ou liquide dense, épais et visqueux. Les gisements de sable bitumineux représentent une importante source de pétrole brut de synthèse, ou non conventionnelle. Les principales réserves se situent en Alberta (Canada) et dans le bassin du fleuve de l’Orénoque, au Venezuela. De plus petits gisements de sables bitumineux existent dans d’autres endroits du monde. [...]

L’extraction minière des sables bitumineux a un impact important sur les écosystèmes. En Alberta, cette forme d’extraction détruit complètement, dès l’ouverture de la mine à ciel ouvert, la forêt boréale, et a des conséquences directes sur l’air. Des centaines de km2 de territoires sont dévastés. La forêt boréale canadienne couvre 5 millions de km2 dont les trois quarts restent totalement vierges. Le développement de l’extraction des sables bitumineux pourrait toutefois affecter une zone bien plus large. L’exploitation sylvicole et minière fragmente la forêt à grande vitesse. La vie de la forêt boréale provient du sol, qui est composé d’ingrédients biologiques essentiels. En rasant la forêt boréale et en détruisant le sol, il y a destruction de ces ingrédients biologiques essentiels à la vie de la forêt boréale. L’industrie minière considère que la forêt boréale reprendra sa place sur les terrains restaurés après la période d’extraction, mais aucun terrain n’est considéré « restauré » quelque trente ans après l’ouverture de la première mine dans la région du Fort McMurray en Alberta.

De plus, l’extraction des sables bitumineux dégage des agents polluants, tel que le méthane. Aussi, la forêt boréale est composée de tourbières, qui sont des réservoirs naturels de dioxyde de carbone. En détruisant la forêt, on détruit ces tourbières, ce qui engendre une augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

De plus, l’extraction d’un seul baril de pétrole des sables bitumineux de l’Alberta génère plus de 190 kg de gaz à effet de serre (GES). L’exploitation des sables bitumineux génère des gaz très nocifs, tel que l’anhydride sulfureux, qui est responsable, même à des quantités très faibles, de l’acidification des lacs et des forêts. En 2003, l’Alberta a été nommée la capitale de la pollution atmosphérique du Canada avec une génération de plus d’un milliard de kilogrammes d’émissions de gaz à effet de serre. En produisant un baril de pétrole extrait des sables bitumineux, on génère trois fois plus d’émissions de gaz à effet de serre que la production d’un baril de pétrole classique. Aujourd’hui, la compagnie d’exploitation des sables bitumineux Suncor rejette 600 tonnes de gaz naturel à l’heure.

La croissance prévue de la production du pétrole synthétique albertain menace aussi les engagements internationaux du Canada. En ratifiant le Protocole de Kyoto, le Canada s’est engagé à réduire, d’ici 2012, ses émissions de GES de 6 pourcent par rapport à l’année de référence (1990). Au lieu de la diminution des GES, une augmentation de 145 mégatonnes des émissions de GES sera observée, dont le quart proviendrait de l’exploitation des sables bitumineux. En 2002, ses émissions étaient supérieures de 24 pourcent à l’année de référence. [/source]

Anonymous a publié un communiqué le 12 juillet:

Citoyens libres du monde,

L’opération green rights d’Anonymous voudrait attirer votre attention sur un cas très urgent en Amérique du Nord, par les suspects habituels dont la cupidité est sans borne: Exxon Mobil, ConocoPhillips, Canadian Oil Sands Ltd, Imperial Oil, la Royal Bank of Scotland et beaucoup d’autres.

Cette semaine, des activistes se rassemblent à l’autoroute 12 dans le Montana aux Etats-Unis pour protester contre la transformation d’un écosystème calme en route industrielle maritime apportant des « megaloads » aux infrastructures de rafinement de l’Alberta Tar Sands au Canada. Anonymous rejoint cette lutte contre les « géants pétroliers » au coeurdes Etats-Unis. Nous sommes solidaire avec chaque citoyen victime pour protester contre les excès des entreprises.  Anonymous ne restera pas passif tant que les atrocités environnementales continuent. Ce n’est pas l’énergie propre du future qui nous a été promise.

Nous, ces prochains jours, utiliserons tous les pouvoirs en notre possession pour raconter les abus des entreprises impliqués dans cette histoire. Nous cherchons activement des fuites pour exposer la corruption dont on sait tous qu’elle est derrière tout ça.

Nous sommes Anonymous

Nous sommes légion

Nous n’oublions pas

Nous ne pardonnons pas

La première phase de protestation a eu lieu au Montana en juillet. La deuxième phase aura lieu à Washington DC et des actions seront organisées pour soutenir les Anons et les citoyens qui défilent pour dénoncer ce désastre écologique.


#08PARIS1717: LES FRANÇAIS CROIENT QUE L’ASSASSINAT DU GÉNÉRAL SLEIMAN ÉTAIT UN COUP MONTÉ DE L’INTÉRIEUR

Le 14 février 2005, l’ancien premier ministre libanais Rafiq Hariri hostile à la tutelle syrienne est assassiné à Beyrouth. Très vite, le Hezbollah (parti islamiste chiite libanais) et la Syrie sont soupçonnés d’être derrière l’attentat. Les manifestations pour réclamer le départ des forces armées syriennes et la vérité sur l’attentat deviennent quotidienne, le 14 mars 2005, un millions de Libanais sont dans la rue à Beyrouth. La révolution du cèdre aboutit au départ des soldats syriens fin avril 2005. Le régime de Bachar el Assad sort considérablement affaibli et marginalisé de cette épreuve. Le président syrien fera son retour en grace en 2008 quand il assista au défilé du 14 juillet à côté du président français, Nicolas Sarkozy.

Le premier août de la même année, le général Sleiman, proche du président syrien Bachar el Assad, est assassiné. Il aurait été le principal officier de liaison entre le Hezbollah et la Syrie. C’était aussi un homme clé dans le programme nucléaire clandestin Syrien qui a pour but d’arriver à la maitrise de la fabrication de l’arme atomique. (source: la libre Belgique) En juin 2011, l’AIEA a demandé la saisie du conseil de sécurité de l’ONU pour voter des sanctions contre la Syrie. source: rfi

Les protagonistes:

  • Boris Boillon, qui était à l’époque (en 2008) conseiller de Nicolas Sarkozy sur le proche orient, affirme que l’assassinat du général Sleiman est un coup monté de l’intérieur (inside job). Il a été tué dans un règlement de compte, soit par le frère du président, Maher el Assad (chef de la garde républicaine) soit par Assef Shawkat, ancien chef des services secrets et beau-frère du président. Cependant, il mise sur Bachar el Assad pour que la Syrie devienne un vrai partenaire de la France et favorise le processus de paix au Proche-Orient. Nommé ambassadeur en Tunisie en janvier 2011, il sera finalement remplacé pour son ton familier vis à vis de journalistes, qui a choqué les Tunisiens jugeant ce comportement irrespectueux.
  • Ludovic Pouille, adjoint du directeur au moyen-orient et à l’Egypte au ministère des affaires étrangères. Il se retrouve donc en concurrence avec Boris Boillon. Comme l’ont montré plusieurs câbles wikileaks sur la politique étrangère française, les services diplomatiques de l’Élysée et du Quai d’Orsay ont tendance à se tirer dans les pattes. Il est actuellement ministre conseiller à l’ambassade de France à Rabat, au Maroc. Moins bavard que Boillon, il privilégie aussi la piste d’un règlement de compte ou de la suppression d’un témoin gênant qui pourrait témoigner à la commission d’enquête des nations-unies sur le Liban qui a ensuite débouché sur le tribunal spécial pour le Liban.

Ce câble diplomatique montre l’ampleur de l’erreur diplomatique française. Sortir Bachar el Assad de l’isolement n’a rien donné. Le programme nucléaire clandestin a continué, il réprime violemment son peuple qui manifeste ces temps-ci, parallèlement il soutient le hezbollah pour créer des troubles au Liban et il n’a pas rompu ses liens avec l’Iran.

Pour ceux qui veulent approfondir le sujet, on retrouve au coeur de ce rapprochement avec Damas, un certain Ziad Takkiedine. Cet homme a été intermédiaire dans les sous-marins vendus au Pakistan avec les rétro-commissions versés à Balladur dont Nicolas Sarkozy était le directeur de campagne. Il a aussi été acteur du rapprochement avec la Libye de Kadhafi décidé par Sarkozy au début de son mandat. A lire: Le franco-libanais Ziad Takieddine, homme orchestre du rapprochement entre Paris et Damas, l’orient le jour, 12/08/2011

N° de Référence Créé le Publié le Classification Origine
08PARIS1717 2008-09-12 17:57 2011-08-03 20:00 SECRET//NOFORN Ambassade de Paris

VZCZCXYZ0000
PP RUEHWEB

DE RUEHFR #1717 2561757
ZNY SSSSS ZZH
P 121757Z SEP 08
FM AMEMBASSY PARIS
TO RUEHC/SECSTATE WASHDC PRIORITY 4295
INFO RUEHXK/ARAB ISRAELI COLLECTIVE
S E C R E T PARIS 001717

NOFORN

SIPDIS

E.O. 12958: DECL: 09/05/2018
TAGS: PGOV PREL PINS PINR FR SY LE
OBJET: LES FRANÇAIS CROIENT QUE L’ASSASSINAT DU GÉNÉRAL SLEIMAN ÉTAIT UN COUP MONTÉ DE L’INTÉRIEUR

REF: PARIS 1703

Classifié par: Le ministre-conseiller aux affaires politiques Kathy Allegrone
pour les raisons 1.4. (b), (d).

1. (S/NF) Comme lecteurs de Washington et d’autres qui réfléchissent sur la politique de la France envers la Syrie, et comme une expansion du paragraphe 3 dans le reftel [NDLR : télégramme de référence], nous transmettons les vues de deux de nos interlocuteurs du GOF [NDLR : gouvernement français] des rencontres à la fin du mois d’août sur le mystérieux assassinat du général Muhammad Sleiman et de son importance potentielle pour le régime du président syrien Asad. Le conseiller NEA [NDLR: Near Eastern Affairs, affaires proche-orientales], Boris Boillon, le 20 août, a affirmé que la tuerie semblait être une sorte de coup monté de l’intérieur. Il a catégoriquement rejeté la piste d’un enlèvement de Sleiman par les Israéliens, en particulier la théorie du sniper qui l’aurait abbatu sur un bateau situé quelque part près de la ville côtière syrienne de Tartus. Boillon a affirmé que d’après les renseignements français, l’opération était plus «classique » et «mafieuse» avec la police arrêtant le trafique dans les environs, des gardes du corp regardant ailleurs, et l’assaillant qui a logé une balle dans la tête de Sleiman.

2. (S/NF) Quand on lui a demandé comment il interprétait la tuerie, Boillon a dit qu’il y avaient plusieurs théories qui se présentaient d’elles même, le seul dénominateur commun était une rivalité fratricide dans le proche entourage de Bachar el Asad. Bien que le beau-frère renfrogné de Bachar et tenu à l’écart de la direction des services secrets syriens, Asif Shawkat [NDLR: il a été remplacé de son poste de directeur des renseignements syriens en 2010], semble avoir le mobile le plus convaincant pour mettre hors d’état de nuire quelqu’un qu’il considère comme un rival et un acteur de sa chute ces derniers mois, Boillon pensait que le frère de Bachar, Maher, était plus probablement impliqué. Boillon a décrit Maher comme un ambitieux, un homme peu sage, et déterminé à accroître son pouvoir et son influence dans le cercle restreint. Dans la mesure où Maher pourrait avoir contribué à faire tomber Shawkat, il pourrait aussi avoir décidé de se débarrasser de son dernier rival clé, Sleiman, de manière définitive.

3. (S/NF) Boillon a ensuite mentionné qu’il y avait un lien entre la possibilité que Mahir ait trucidé Sleiman et qu’il pourrait avoir aussi trucidé le leader du Hezbollah, Imad Mugniah, de la même façon et ce peut être même sous l’ordre de Bachar lui même. Cette dernière explication concorderait avec l’idée de nettoyage de la maison dont la Syrie a besoin pour présenter une image plus respectable tandis qu’elle poursuit son rapprochement avec la France et/ou qu’elle avait besoin de se débarasser de ceux qui «en savaient trop» (dans le cas de Sleiman, à propos du programme nucléaire clandestin). Bien sur, Boillon a ajouté que personne ne pouvait écarter la possibilité que la mort de Sleiman était liée à une lutte sanglante pour le contrôle d’activités criminelles lucratives.

 

Le 5 juillet 2008, soient 9 jours avant l’arrivée de Bachar el Assad pour le défilé, débute la révolte dans la prison de Sednaya qui a vu la mort de 9 à 25 prisonniers politiques. (source: wikipedia) . La vidéo à gauche montre la visite de Maher el Assad dans la prison après la répression de l’émeute carcérale. La vidéo est très choquante.Si vous ne lisez pas les javascripts, vous pouvez lire la vidéo ici.


4. (S/NF) Le 28 août, Pouille était cependant moins bavard que Boillon quand il s’agissait d’interpréter la mort de Sleiman, mais il nié aussi catégoriquement la responsabilité des Israéliens. Il a cité l’ambassadeur français à Damas comme source pour soutenir que le meurtre était un coup monté de l’intérieur pour «régler de vieilles histoires» aussi bien que pour se débarrasser de façon commode de quelqu’un qui pourrait avoir des informations précieuses pour l’UNIIIC [NDLR : la Commission d'Enquête Indépendante Internationale des Nations-Unies] sur le Liban ou à l’AIEA sur le programme nucléaire syrien.

5. (S/NF) Commentaire: Nous publions ces points de vue, quelques uns sont apparues brièvement dans la presse française, moins pour la lumière qu’ils peuvent apporter sur l’assassinat de Sleiman que pour ce qu’ils font à propos de la perception du régime d’Assad par la France. En effet, le récapitulatif de Boillon sur les diverses théories montrait qu’il avait récemment lu un rapport détaillé des services de renseignements français sur la situation. Boillon et Pouille cherchaient tous les deux, dans ces conversations, à souligner que la France ne juge pas le régime d’Assad dangereusement instable ou que la mainmise d’Assad sur le pouvoir sombrait. Néanmoins, ils croient que la situation interne est assez fragile pour soulever des réserves et adopter une approche nuancée. Nous croyons que cela pourrait en partie expliquer la décision de Sarkozy de changer si rapidement pour entretenir sa relation personnelle avec Bachar et de «miser» (comme le disent les médias français) sur la volonté de Bachar de changer le cours des choses sur le Liban, la paix en Israël et même les relations que la Syrie entretient avec l’Iran. Pour que ça puisse en valoir la peine, l’ancien chef des services de renseignements militaires libanais Johnny Abdo [NDLR: la Syrie a émis un mandat d'arrestation pour faux témoignage dans l'affaire Hariri, il avait affirmé que Bachar el Assad était au courant] a récemment contesté que l’assassinat était un coup monté de l’intérieur a souligné l’absence d’arrestations massives en Syrie qui aurait normalement accompagné ce type de crime par des éléments criminels ou qui n’appartiennent pas au régime. Fin du commentaire.

S’il vous plait, visitez le site des archives classifiés en France à:

http://www.intelink.sgov.gov/wiki/Portal:France

STAPLETON


L’Algérie, ou comment une caste confisque le pouvoir

 Cet article a été envoyé par mail à l’operation leakspin qui a décidé de publier cet article d’opinion:
 
L’Algérie, c’est entendu, est un pays « riche ». Hydrocarbures, potentiel touristique, pêche : comment se fait-il que ce pays soit au 84è rang pour l’indice de développement humain ? Pour le taux de mortalité des moins de cinq ans ? Pourquoi parle-t-on d’un taux de chômage tournant autour de 30% quand le ministère du Travail annonce 11% ? Comment lier ces « performances » aux explications du département d’Etat américain : « parmi les principaux problèmes de droits humains [en Algérie] figurent les restrictions sur la liberté de réunion et d’association » ?
Cet article a pour objectif de donner, de manière rapide, une perspective historique sur le handicap dont souffre l’Algérie : la confiscation du pouvoir par une classe de militaires prêts à violer les droits de l’homme pour rester au sommet de la hiérarchie politique. Cette classe a intérêt à ce que l’information ne circule pas, en Algérie comme entre l’Algérie et l’extérieur, et doit entretenir l’ignorance pour survivre.
Quel est le point commun entre tous les présidents algériens depuis l’indépendance ? Tous, à l’exception de Mohamed Boudiaf (à la tête du Haut Comité d’Etat en 1992) sont des gradés de l’Armée Nationale Populaire, ex-ALN : du colonel Houari Boumediene au commandant Aziz Bouteflika. Cette catégorie de dirigeants, s’appuyant sur leur légitimité de moujahids et sur le fait que l’armée est le seul groupe à s’être structuré et renforcé pendant la guerre, est plus restreinte que le FLN. Le FLN par définition reste un front, rassemblant des sensibilités différentes, source de tensions. Mohamed Boudiaf, un des cadres dirigeants du FLN au début de la guerre d’indépendance, ministre d’Etat du gouvernement provisoire, est par exemple en désaccord avec Ben Bella dès juillet 1962, ce qui lui vaudra une condamnation à mort en 1964 et un exil jusqu’en 1992.  
Délimiter cette classe dominante, au cœur des affaires et de la vie politique an Algérie, n’est donc pas facile, mais faisable : il s’agit de quelques généraux d’état-major, placés au gouvernement, dans les instances militaires les plus puissantes. Un autre exemple : qui dirige le puissant Département du Renseignement et de la Sécurité créé en 1990 ? Un certain Mohamed Mediène. Ce général est resté très discret en politique. Selon Bakchich c’est Mediene qui  est à l’origine de la destitution et la mise sous contrôle judiciaire de Mohamed Meziane, président de la Sonatrach (120 000 salariés, 98 % des exportations algériennes, l’équivalent de 60 % des recettes budgétaires de l’Etat) en 2010. Selon Bakchich encore, « à travers le président de la Sonatrach, c’est le ministre du Pétrole, proche de Bouteflika, Chakib Khelil, qui est désormais dans le collimateur », ce qui démontre la puissance de la nébuleuse  militaire, non épargnée par les dissensions, qui dirige l’Algérie depuis 1962. D’ailleurs, Mediene n’est qu’un exemple : Bouteflika, Nezzar, sont d’autres noms à retenir si on s’intéresse au clan au pouvoir.
Toujours dans une perspective historique, la « caste » se maintenait, dans les années suivent l’indépendance, en utilisant son « aura », sa légitimité, intervenant dans tous les domaines, engrangeant les premiers fruits de l’exploitation des hydrocarbures. Le mécontentement de la population devenant trop explosif pour ce groupe privilégié, il a fallu organiser une parodie de démocratie à partir de 1988: le régime, selon Paul Balta, spécialiste de la Méditerrannée, reste en fait « présidentiel » et le président un militaire, malgré un multipartisme de façade. En parallèle, le pouvoir a été accusé de recourir à tous les moyens possibles pour se maintenir. L’entretien mal maîtrisé d’ennemis, à la fois pour obtenir le soutien de pays Occidentaux soucieux de participer à la lutte contre le terrorisme, et profiter de la guerre pour éliminer des opposants, aurait été un outil auquel Mediene aurait eu recours. Il est à ce propos inutile de rappeler le bilan des années noires, le résultat mitigé de la politique de concorde nationale et la persistance des attentats.
Entretenir l’ignorance et l’opacité est en effet, finalement, dans l’intérêt des quelques généraux aux avoirs démesurés à la tête du pays. L’opacité concernant les massacres des années 90, concernant l’attribution des marchés publics comme pour le projet de l’autoroute Est-Ouest, restreignant la liberté économique des Algériens et profitant, l’opacité sur les procédures administratives, encourageant la corruption, sur l’utilisation de la rente gazière, l’opacité sur la répression pour éviter que la contestation se répande –rappelons que les Algériens n’ont pas attendu, en Kabylie ou ailleurs pour se révolter ; profitent aux généraux.
Comment cette ignorance est-elle entretenue ? D’abord en négligeant l’éducation : un secteur en perpétuel chantier, sans moyens, comme le prouvent les grèves permanentes des professeurs. Ensuite, en étouffant le plus discrètement possibles tous les acteurs de la société civile susceptibles d’apporter une information offrant des perspectives à la population. Si l’on prend l’exemple des partis, le Département d’Etat américain note en avril 2010 que «parmi les principaux problèmes de droits humains figurent les restrictions sur la liberté de réunion et d’association, qui ont considérablement affaiblis les activités des partis politiques et la capacité des citoyens à changer le gouvernement de manière pacifique à travers des élections». Par ailleurs, il n’est pas besoin de résumer les pressions et procédés, mise en évidence dans des câbles diplomatiques, utilisés pour présenter la dernière élection comme démocratiques : fausses images, réunions préparées avec les observateurs.
Les médias traditionnels, qui se sont parfois montrés critiques, ne sont pas épargnés : toujours selon le rapport du Département d’Etat américain, « le gouvernement contrôle ainsi la plus grande source de revenus pour la plupart des journaux et utilise ce contrôle pour orienter le contenu dans la presse».
La « caste » a donc changé de stratégie depuis 1962 : des exactions menées par l’armée et coups d’états (1965), à une démarche plus discrète de domination économique et d’étouffement du jeu démocratique. La vingtaine de généraux au pouvoir est de plus en plus contrainte par une perte de légitimité auprès des plus jeunes (qui n’ont pas connu la guerre d’indépendance), une situation sociale explosive  et l’émergence de nouveaux médias. Son seul rempart : le désintérêt de toutes les opinions publiques – le ministre de la solidarité nationale annonçait 7 millions d’algériens à l’étranger en 2008 – nourri par le manque d’information et un flou volontairement maintenu. L’information libre est plus que jamais une nécessité.


#OpSyria : Le site du ministère de la défense syrien piraté par Anonymous.

Le 15 Juin 2011, Anonymous avait promis d’attaquer les sites gouvernementaux syrien dans le cadre de l’opération #OpSyria, aujourd’hui, la promesse est tenue, des Anons ont ciblé et défacé le site web officiel du ministère de la défense syrien.

Message d'anonymous au gouvernement syrien 15/06/2011

Message d'anonymous au gouvernement syrien 15/06/2011

Les hacktivists anonymes ont publié sur la page d’accueil du site un message « en arabe et en anglais » adressé au peuple et armé syrien accompagné d’une image du drapeau syrien, comme background, le logo d’Anonymous et d’une série de liens vers des vidéos illustrant les manifestations, les morts et les crimes de torture et génocide commis par le régime criminel de Bachar El Assad.

Capture d'écran du site piraté par Anonymous

Capture d'écran du site piraté par Anonymous

Pour le peuple syrien : Le monde est avec vous contre le régime criminel de Bachar Al-Assad. Sachez que le temps et l’histoire sont de votre côté. Les tyrans utilisent la violence parce qu’ils n’ont rien d’autre, et plus ils sont violents, plus ils deviennent fragiles.

Nous saluons votre détermination à être non-violent face à la brutalité du régime, et nous admirons votre volonté de rechercher la justice, pas une simple vengeance. Tous les tyrans doivent tomber, et grâce à votre courage Bashar Al-Assad est le suivant.

Pour l’armée syrienne : vous êtes responsables de la protection du peuple syrien, et quiconque vous commande de tuer des femmes, des enfants et des personnes âgées mérite d’être jugé pour sa trahison. Aucun ennemi extérieur ne pourrait faire autant de mal à la Syrie que ce que Bashar Al-Assad a fait.

Défendez votre pays. Soulevez-vous contre le régime !

Anonymous.


opfacebook : Antisec veut détruire facebook

Anonymous, dans le cadre d’Antisec, annonce sa volonté de tuer facebook qui vend les données des utilisateurs aux gouvernements et à des entreprises de sécurité peu scrupuleuses au mépris de tout respect de la vie privée:

A l’attention des citoyens du monde,
Nous voulons attirer votre attention, en espérant que vous tiendrez compte de l’avertissement qui suit:
Votre  moyen de communication préféré que vous aimez tant sera détruit.  Si  vous êtes un hacktiviste engagé ou un type qui veut juste protéger la  liberté d’information alors rejoignez l’opération et tuez facebook pour  protéger votre vie privée.
Facebook vend des informations aux agences gouvernementales et donne clandestinement accès à ses données à des entreprises de sécurité pour espionner chaque individu dans le monde entier. Certaines de ces entreprises de sécurité informatique soit disant « bienfaisantes » travaillent pour le compte de dictatures telles que l’Egypte ou la Syrie. Tout ce que vous publiez sur Facebook appartient et restera sur Facebook en dépit de vos paramètres de confidentialité. Supprimer votre compte est impossible – si vous tentez de le faire, toutes vos informations personnelles resteront et pourront être retrouvées à n’importe quel moment. Changer vos paramètres de confidentialité pour se sentir plus en sécurité n’est qu’une illusion. Au final, Facebook vous connaît mieux que votre famille.
Vous ne pouvez pas nier la réalité dans laquelle vous et le  reste du peuple d’Internet vivez. Facebook est à l’opposé des valeurs d’AntiSec. Vous n’êtes pas à l’abri. Que ce soit d’eux ou des gouvernements. Un jour vous regarderez ça avec du recul et vous verrez que ce que nous avons fait est juste, vous remercierez les dirigeants d’Internet. Nous ne vous faisons pas de mal, au contraire nous vous protégeons.
La révolte est en marche. Mais ce n’est pas une guerre pour le futur de la confidentialité ou de la publicité. C’est un combat pour le choix et le consentement éclairé. La révolte éclate car les personnes sont violées, molestées et désorientées en faisant des choses dont elles ne comprennent pas les répercussions. Facebook continue de dire qu’il donne le choix aux utilisateurs mais c’est complètement faux. Ce n’est qu’une illusion donnée aux utilisateurs, en prenant bien soin de cacher les détails insidieux au fond de leurs conditions d’utilisation, tout en faisant des millions de dollars de bénéfice à vos dépends. Quand un service est « gratuit », ça veut réellement dire qu’ils se font de l’argent sur vous et vos informations.
Pensez à ça pendant longtemps et préparez vous au jour qui sera marqué dans l’histoire. Le 5 Novembre 2011 l’opération #OpFacebook sera engagée.
Ce monde est le notre maintenant. Nous existont sans différence raciale : pas de couleur de peau différente, pas de nationalités différente, sans religions différentes. Nous avons le droit de ne pas être surveillé ou utilisé pour des profits. Nous avons le droit de ne pas être des esclaves !!
Nous sommes Anonymous,
Nous sommes légion,
Nous n’oublions pas,
Nous ne pardonnons pas,
Redoutez-nous !
DATE: 5 novembre 2011.
 
 
            https://twitter.com/anonops
 


#voice: place à la créativité chez les Anons

Vous êtes artistes dans l’âme, vous réalisez des vidéos, des photomontages ou encore vous écrivez de brèves œuvres littéraires, contribuez pour voice, nouvelle étape de l’opération antisec.

La collection d’images est accessible ici.

free radicals

Des témoignages d’Anon sont aussi publiés, comme celui-ci par exemple:

  1. This is my story
  2. From the moment I reached above the physiological level of Maslow’s hierarchy of needs I felt ill at ease. There was something not quite right, I felt I was constantly being deceived, not necessarily lied too, but some deep instinct told me something was not right. They all seemed to do it; teachers, religious leaders, politicians, the government, the media and even my parents. I grew to accept what they said must be right; after all they couldn’t all be wrong, it must be just me.
  3. So this is where my journey to Anonymous begins. The search for truth and justice. It starts with Wikileaks. I was inspired by Julian Assange; the shear balls of this man to take on the most powerful institutions, corporations and governments on earth by exposing things they did not want exposed. Here was a man who started doing what the main stream media stopped doing years ago, exposing the truth without fear or favour. For the first time I felt the tide was turning, for the first time the truth was being told; and the uneasiness I had felt all my life started to disappear. But Wikileaks had thrown sand in the face of the bullies, and they didn’t like it. The first I heard of Anonymous was the Paypal, Mastercard and Visa attacks; who the fuck is Anonymous I thought. I quickly found Anonnews and then Anonops, I learnt how to make myself anonymous, learnt IRC, lurked, listened and asked questions trying not to appear too much of a nOOb. I got involved in Ops, wrote some propaganda, read a shit load of material and clicked on every link posted (I know I shouldn’t do that).
  4. I was and still am inspired by the dedication and passion of people like Sabu & Joepie91 and the willingness of others like heyguise and OpNoPro to share their knowledge about all sorts of shit. But the one person who stands out in my mind is CommanderX who, when talking in OpOrlando once said “I would die for anonymous”. I thought initially, “fuck, that’s a bit extreme” but then it dawned on me that he really meant that because he felt so strongly about Anonymous and the plight of the homeless at Lake Eola.
  5. I have written this the day after the PayPal arrests. My commitment to Anonymous has been strengthened by these arrests since it has exposed the hypocrisy of the US government and victimization of Anonymous by the FBI (http://dissenter.firedoglake.com/2011/07/20/the-government-clampdown-on-anonymous-for-operation-avenge-assange/). I am proud to call myself Anonymous; I am a stronger person because of it, and I will use every ounce of that strength to fight the battle that looms ahead. I no longer fear arrest or intimidation by our governments, I have found my path in life, I have a #voice and it is Anonymous.

Tous les pastebins sur la page du compte voice: http://pastebin.com/u/Voice

Nous finirons, par la chanson black fags du nouvel album d’Atari Teenager riot:

Anonymous Teenage Riot

Are you ready to testify ?
Are you ready to testify?
Black Flags
Are you ready to testify?
You got 2 seconds
Are you ready to testify!!! Come on!

There’s a unified axis of government
And corporate power
Lawless and unrestrained
That’s what we should talk about
Corporations exploit the power of the state
To further enhance their power
And the real criminals get away

Are you ready to testify ?
Are you ready to testify?
Black Flags
Are you ready to testify?
You got 2 seconds
Are you ready to testify!!! Come on!

Try to threat the system
You’ll have the full weight of law
Come crashing down upon you
So you don’t resist
Surveillance, goons
Force us to be silent
They kill the careers of journalists
So noone can resist

my flow, it sputters like they shut off my water
i got the sheriff after me for what i said bout obama
my flag is red like a period
comma
i’m a piranha
just like every one of y’all
let’s take that shark to the slaughter
and here we gotta beat bouncin’ more than last months rent check
the boss walkin’ walll street with a pimp step
people of whoville!
we need to slit the grinch’s neck
we low paid prostitutes with no fishnets
ash-sha`b yurid isqat an-nizam
tell homeland security we are the bomb
inform the houseguests the mob’s on the lawn
and it aint no suare
il ne c’est pas bon
they call this black flags
but i’m not an anarchist
i’m on some sickle/hammer shit
collective bruce banner shit
over a piano pitch
cock and let the hammer hit
we’re here collecting damages
and handing knuckle sandwiches

There’s a class war going on
And it’s the rich who are waging it!
They try to destroy anyone who is a threat to their power
Playing for keeps – they want it all!

Do you want it all?

Are you ready to testify ?
Are you ready to testify?
Black Flags
Are you ready to testify?
You got 2 seconds
Are you ready to testify!!! Come on!

extra part on album version:

What they call „law“ is used to restrain us ordinary citizens who are opposed to this
Your cyberattacks are „crimes“ if the government dislikes you
But are perfectly ok if they unleash them
They pursue a whistleblower while criminal politicians get away

antisec

ils ont piraté pour vos pêchés. N'OUBLIE JAMAIS. NE PARDONNE JAMAIS.



topiary: retour sur un anon et lulzlizard très controversé

Jake Davis, 18 ans, alias Topiary a été un anon très actif qui s’est toujours battu avec force pour défendre Anonymous et les libertés individuelles. Il s’est aussi occupé de la communication au sein de Lulzsec. Son action a toujours été guidée par ses valeurs et la lulz. Topiary a été particulièrement actif dans la promotion des opérations de Lulzsec et d’Anonymous, c’est pourquoi son arrestation ne laisse pas indifférent. Jake Davis est actuellement assigné à résidence chez sa mère et il est privé de tout moyen de communication électronique. Son inculpation pour actes de piratage informatique ne fait que s’ajouter aux persécutions contre Anonymous qui n’ont fait que s’intensifier ces temps-ci. Anonymous demande sa libération comme celle de tous les autres Anons emprisonnés. Un communiqué à la fois dithyrambique et parodique a été écrit en hommage à Topiary:

free topiary

le jeune homme en photo est Jake Davis, alias topiary

A mes chers lulz lizards,

Jake Davis est peut être le plus grand artiste digital de tous les temps. Un pourvoyeur de beaucoup de lulz,

Jake a écrit beaucoup de communiqués de presse pour Anonymous et Lulzsecurity. Il a prouvé sa valeur en faisant face à Shirley Phelps de l’Eglise baptiste de Westboro (NDLR: secte aux positions haineuses proche de l’extrême-droite], balayant son zèle religieux avec plus de 9000 pêchés. [Voir la vidéo ici]

Le voyage du bateau lulz sur les sept proxseas [NDLR: jeu de mot avec proxy ou serveur mandataire en français, qui est un serveur servant à faire suivre les requêtes informatiques entre un ordinateur client et un serveur], a démarré seulement grâce à l’aide de Jake et son talent d’animateur. En publiant sur PBS les détails de la vie de retraité de tupac et Biggie, Lulz Security a forcé l’admiration et l’amour de centaine de milliers de personnes [NDLR: lire l'article sur le piratage de la Public Broadcasting Corporation sur undernews.fr]

Jake Davis a retrouvé la trace de Rupert Murdoch, la véritable source du mauvais piratage [NDLR: scandale des écoutes de News of the World] et l’a étouffé. Le Sun s’est injecté lui même une dose héroïque de palladium, et le corps du Mogul des médias ne s’est pas encore rétabli.

Rupert Murdoch dead

Le 19 juillet, un article annonçant la découverte du corps du "mogul des médias" Rupert Murdoch était publié sur le Sun, qui pourrait être concerné par les pratiques des écoutes illégales. Le défaçage a été mené conjointement par Lulzsec et Anonymous

Il y avait un but et un message très importants derrière ces actes de cyber-vandalisme humoristiques. Jake a apporté la Lulz aux opprimés. Il a parlé d’une voix qui résonnait partout et a atteint chacun de nous personnellement. Nous sommes malades de cette ploutocratie pervertie qui nous contrôle à travers notre gouvernement, nos médias d’information et notre internet. Des lointaines et isolées îles Shetland, la voie de Jake a touché des millions de personnes. Peut être que le succès de son message est à rechercher dans sa simplicité, « ensemble, uni, nous pouvons piétiner tous nos oppresseurs et s’attribuer nous même le pouvoir et la liberté qui nous reviennent de droit« .

Jake Davis aura peut être une peine de prison à purger, mais il en a publiquement parlé dans les termes les plus nobles. Une peine de prison, pour lui, n’est en aucun cas un échec.

C’est un triomphe.

 » Sous un gouvernement qui emprisonne injustement, la place de l’homme juste est aussi en prison ». Henry David Thoreau

« Vous n’avez pas échoué. Vous n’avez pas impressionné. Vous pouvez obtenir ce que vous voulez et vous le valez, croyez en vous. » Jake Davis




#OpPayPal : Une nouvelle démonstration inédite des Anonymous.

Une nouvelle opération sous une forme inédite et légale à 100% été lancé ce mercredi matin par Anonymous contre le site de payement en ligne PayPal, il ne s’agit pas d’une attaque par déni de service « DDoS », mais d’un simple appel au boycott contre le site américain PayPal, une nouvelle technique adopté par anonymous et considéré comme un premier pas vers la liberté.

Cette démonstration pacifique vient quelques jours après le coup de filet mené le 19 juillet par le FBI contre des anons liés à des attaques « DDos » contre PayPal, Visa et MasterCard en décembre dernier, les 14 personnes arrêtés sont accusés de complot et de dégâts volontaires contre le site Paypal et peuvent encourir une peine de prison de 15 ans ainsi qu’une amende de 500.000 dollars, donc une nouvelle opération contre PayPal été jugé nécessaire.

Anonymous et LulzSec ont adressé tôt ce matin une lettre ouverte adressée à PayPal, les clients de PayPal, et les amis d’Anonymous à travers le monde rappelle les raisons du conflit entre anonymous et le service de paiement en ligne « PayPal continue de retenir les fonds de WikiLeaks (…) et encourage la chasse aux participants du mouvement AntiSec » et encourage les clients de PayPal à fermer leurs comptes « Nous encourageons quiconque utilisant PayPal à fermer dès maintenant son compte et à se tourner vers une alternative. Le premier pas vers la liberté est le refus de faire confiance à une compagnie qui gèle des comptes quand elle le souhaite, ou quand elle subit des pressions du gouvernement américain. ».

Ici pour consulter la lettre d’Anonymous (en anglais). 

Via twitter, anonymous a invité l’ensemble de ses followers à vider leur compte en reversant son contenu à des œuvres de charités, puis à le supprimer en informant Paypal de leur soutien à l’opération #OpPayPal.

Quelques heures après le lancement de l’opération, PayPal à perdu plus de 200 milles comptes, les effets de cette opération sur le cours des actions Ebay, propriétaire du site Paypal étaient visibles, la valeur de l’action avait chuté de 2,51%, passant de 34,42$ à 33,56$.

Un des comptes PayPal fermé dans le cadre de l'#OpPayPal

Un des comptes PayPal fermé dans le cadre de l'#OpPayPal

Suite à la vague de fermeture massive des comptes, qui a débuté tôt dans la matinée, PayPal a supprimé l’option «fermeture de compte» de son site web. Les clients qui souhaitent fermer leur compte PayPal été obligés de contacter le service clientèle par téléphone, de leurs coté, Anonymous ont expliqué avec précision sur Twitter comment clôturer son compte par téléphone ils ont meme indiquer plusieurs services de paiement en ligne alternatifs.